Angélique Remacle est logopède vocologiste (diplômée de l’ULiège en 2007) et Docteure en Sciences Psychologiques et de l’Education (diplômée de l’ULiège en 2013). Ses recherches portent sur l'étude de la voix, en plaçant les individus dans des situations de communication quasi réelles, à l’aide de la réalité virtuelle.

imageLarge

La voix dans tous ses états

Le positionnement scientifique d'Angélique Remacle s’inscrit dans une approche pluridisciplinaire considérant la voix dans un contexte de communication systémique, impliquant : l’individu dans sa globalité ; l’environnement dans lequel l’acte de communication prend place ; les variables inhérentes à l’auditeur ou l’interlocuteur ; les caractéristiques des situations de communication ainsi que leurs enjeux.

Pour étudier le comportement vocal en tenant compte de ces nombreuses variables, les travaux de recherche primés avaient pour originalité de placer des individus dans des situations de communication quasi réelles, à l’aide de la réalité virtuelle. Cette technologie permet d’immerger un individu dans un environnement en trois dimensions recréé artificiellement, afin de lui faire vivre une expérience virtuelle.

En collaboration avec le Laboratoire de cyberpsychologie de l’Université du Québec en Outaouais où elle a séjourné 4 mois en tant que chercheuse invitée, A. Remacle a développé une classe virtuelle composée d’élèves animés en 3D et de stimuli typiques de l’environnement scolaire. Lorsqu’un utilisateur est immergé dans la classe virtuelle, il voit les élèves et entend des bruits de classe.

Une étude de validation écologique a démontré que les enseignants adoptaient des comportements de communication orale similaires dans l’environnement virtuel comparé à ceux rencontrés dans leur contexte professionnel réel (e.g. donner une leçon aux élèves en présence de bruit ambiant). Cela ouvre un énorme champ d’applications en termes de formation et de réhabilitation de la communication orale. Ainsi, dans le domaine de la formation des futurs enseignants, un essai contrôlé randomisé a mis en évidence que des simulations de situations de communication à l’aide de la réalité virtuelle favorisaient l’apprentissage de comportements vocaux efficaces.

Les retombées pratiques de ces travaux concernent l’amélioration du diagnostic, de la prise en charge et de la prévention des troubles de la voix. Les applications s’adressent aussi bien à des patients qu’à des individus sans pathologie dans une démarche d’optimisation.

Sa vie de

chercheuse

En un mot?

Persévérance

En un chiffre?

100%

Faire de son mieux pour n’avoir aucun regret
 

En un lieu ?

Grenoble

J'y ai rencontré mon compagnon et développé un riche réseau de collaborations internationales.

  

Retour sur son parcours

Angélique Remacle est logopède vocologiste (ULiège, 2007) et Docteure en Sciences Psychologiques et de l’Education (ULiège, 2013).

De 2009 à 2014, elle exerce une activité de logopède dans le service d’ORL du CHU de Liège, au sein d’une équipe pluridisciplinaire où elle a l’opportunité de développer des compétences cliniques liées au diagnostic et à la réhabilitation de patients souffrant de troubles de la voix.

Elle quitte ensuite la Belgique pendant 3 ans pour se perfectionner lors d’un post-doctorat au GIPSA-lab à Grenoble, grâce à un financement européen Marie Curie. En 2017, un mandat de chargée de recherches au FNRS lui permet de réintégrer l’ULiège pour y poursuivre ses travaux scientifiques dans l’Unité logopédie de la voix, au sein de la Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education.

En parallèle à ses activités de chercheuse, elle partage sa passion pour la voix avec les futur·e·s logopèdes en tant que chargée de cours à l’Université libre de Bruxelles.

Son conseil aux (futur·e·s) docteur·e·s ?

Le choix des personnes dont nous nous entourons est capital, tant sur le plan professionnel que personnel. Le parcours d’un chercheur peut s’avérer rude et le chemin est toujours plus agréable lorsqu’il est parcouru en bonne compagnie. Des collaborateurs bienveillants et présentant une expertise complémentaire à la vôtre vous permettront de progresser dans la joie !

Ses projets pour l'avenir

En poursuivant ses activités de recherche et d’enseignement, A. Remacle souhaite contribuer au développement de la discipline naissante qu’est la vocologie. Convaincue par la richesse d’une approche pluridisciplinaire et d’un travail en équipe, son ambition est de déployer des projets internationaux visant à enrichir la compréhension des phénomènes liés à la voix humaine.

Partagez cette page